Astuces

Lexique sur les machines à café

Lexique sur les machines à café

Vous êtes à la recherche d’une machine à café pour votre entreprise mais vous ne comprenez pas tous les termes de ce domaine spécifique ? Voici un lexique qui vous aidera à mieux vous y retrouver.

L’arabica :

C’est le café de référence en matière de qualité. Il est de pure origine et de grand cru. L’arabica est issu d’Afrique de l’Est et cultivé plus particulièrement au Brésil et en Bolivie.

L’approvisionnement :

C’est le fait d’alimenter la machine en produits nécessaires pour la préparation des boissons chaudes.

L’auto-gestion :

Cette forme de gestion de la machine à café consiste à confier l’approvisionnement, l’entretien, la maintenance et la récolte des recettes éventuelles à l’entreprise qui possède la machine.

La cafetière de bureau :

Elle est comme une cafetière traditionnelle mais a plus grande capacité (maximum 10 tasses)

La capsule :

Il s’agit de doses de café individuelles destinées aux machines à café adaptées. On parle aussi dans certains cas de dosettes.

Le café en grain :

Le café en grain est issu de la torréfaction mais doit encore être moulu pour être préparé et consommé.

Le dépôt gratuit :

Le fournisseur installe gratuitement la machine à café dont il reste propriétaire au sein de l’entreprise. Il continue donc de prendre en charge l’approvisionnement, l’entretien, la maintenance et la récolte des recettes.

Le dispending :

Il s’agit de la capacité de débit de la machine à café. Il est recommandé de tenir compte de sa capacité journalière (nombre de tasses produites chaque jour) mais aussi de sa capacité en « heure de pointe » (nombre de tasses produites à l’heure).

Le distributeur automatique :

C’est une machine à grand débit qui délivre automatiquement la boisson choisie parmi un large choix moyennant le paiement de cette boisson.

ESE :

ESE pour Easy Serving Espresso est un label qui garantit la qualité des dosettes et capsules.

Le filtre à eau :

Placé au niveau de l’arrivée d’eau du distributeur, il permet d’éviter les dépôts de tartre dans le système hydraulique.

Le freestanding :

Ce type de distributeur a la forme d’une armoire métallique et contient jusqu’à 500 doses de café.

Les gobelets prédosés :

Ces gobelets contiennent déjà la poudre instantanée pour réaliser les boissons chaudes. Le distributeur adapté va alors uniquement verser de l’eau chaude dans ces gobelets.

Le monnayeur :

C’est un système de paiement intégré à certains distributeurs de boissons chaudes pour recueillir la monnaie (parfois aussi les billets). Tous ne rendent pas la monnaie à l’utilisateur.

OCS :

Le terme « Office Coffee Service » désigne les machines à café professionnelles (pour bureaux et entreprises).

Le Robusta :

Ce type de café cultivé surtout au Vietnam et en Indonésie est plus puissant et plus amer que l’Arabica. Il y est souvent associé pour ajouter les arômes de qualité à la puissance.

Les systèmes prépayés :

Ce système de paiement intégré à certains distributeurs automatiques de boissons chaudes accepte les cartes à puce, les cartes magnétiques et/ou les clés prépayées. Ces cartes et clés doivent être préalablement chargées en argent.

Le Table Top :

C’est un distributeur de café de petite taille muni d’un réservoir d’eau. Il a l’avantage de pouvoir être posé sur une table ou un socle mais ne propose qu’un choix de café.

La torréfaction :

C’est le procédé lors duquel les grains de café sont grillés afin d’en extraire les arômes.

Intéressé par une machine à café professionnelle ?

Remplissez le formulaire ci-dessus et comparez les devis de plusieurs fournisseurs.

Catégories:


Tags: