Astuces

La capsule à café écologique? Un geste malin

machine à café écologique

Les capsules à café sont devenues un élément indispensable chez le consommateur du breuvage noir. Plus de 9 milliards de capsules se sont vendues l’année dernière dans le monde et ce chiffre est en constante augmentation. Le problème ? C’est que la majorité de ces capsules finissent à la poubelle ce qui pose évidemment de sérieuses questions environnementales.

En effet, une étude menée par l’Ademe (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) démontre que l’utilisation de capsule à café individuelle génère 10 fois plus de déchets que la consommation de café via les « paquets traditionnels ». Nespresso, de par sa domination démesurée du marché, est bien entendu la société la plus visée par les critiques écologiques. La société se devait donc de réagir pour affronter la concurrence.

Quels changements écologiques pour les capsules à café ?

Répondant aux attaques écologiques, Nespresso a mis en place un programme sous le nom d’écolaboration dont les points principaux sont:

  • S’approvisionner à 80% en café issu de l’agriculture durable
  • Réduire l’empreinte carbone de chaque dose individuelle de 20%
  • Recycler 75% des capsules d’ici fin 2013.

Leurs capsules seront plus ‘vertes’ grâce à un système de récupération des capsules via différents points de collecte. L’aluminium y est alors séparé du marc de café (résidus de l’infusion du café). L’aluminium est réutilisé à 95% tandis que le marc de café est récupéré et utilisé comme engrais. Ces capsules ne peuvent être recyclées que via ces points de collecte car le tri sélectif élimine tout objet inférieur à 7cm, catalogué comme non-recyclable. Cette mentalité tend cependant à changer avec les nouveaux enjeux de notre société. Par exemple en France, le CELAA (Club de recyclage de l’Emballage léger en Aluminium et en Acier) finance un programme expérimental de recyclage des micro-déchets ménagers métalliques via la collecte normale du tri sélectif.

Par contre on peut légitimement s’interroger sur les 75% de capsules recyclées comme objectif d’ici la fin de l’année car la raison principale qui fait le succès du produit est que l’utilisation de dosette individuelle n’est pas contraignante à l’usage. Devoir ramener ses dosettes vides au magasin pourrait donc ne pas avoir les effets escomptés…

Raison pour laquelle la concurrence ne s’est pas arrêtée là, décidant de surfer sur la vague écologique tout en renforçant l’usage de la dose individuelle. L’Ethical Coffee Company a mis au point la capsule compostable qui a depuis été reprise par de nombreuses compagnies de torréfaction. Cette capsule entièrement biodégradable est fabriquée à partir de fibre végétale et d’amidon de maïs. En plus de résoudre le problème de la gestion des déchets lié aux capsules, celle-ci demande beaucoup moins d’énergie dans son processus de production que l’aluminium.

S’inspirant de l’astuce de certains écologistes qui récupèrent des dosettes et fabriquent un capuchon afin de pouvoir réutiliser plusieurs fois des capsules, la dosette vide rechargeable a également été inventée. Surnommée Nep-Cap, cette capsule en inox, dont la fabrication est meilleure d’un point de vue environnemental que l’utilisation de l’aluminium, offre bien des avantages. Elle est réutilisable à l’infini et permet d’utiliser des paquets de café traditionnels diminuant fortement le coût de la tasse de café. Elle autorise même l’utilisation de thé pour varier les plaisirs. Et pour ne rien gâcher, elle s’annonce ecofriendly.

Ces capsules alternatives sont bien entendu utilisables dans toutes les machines à expresso. De plus, elles offrent une empreinte carbone réduite et, grâce à l’absence de marketing luxueux et de martèlement publicitaire, se présentent à des prix bien plus avantageux.

Intéressé par une consommation responsable et financièrement avantageuse ?

Remplissez votre formulaire de demande de devis

Catégories:


Tags: